Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Lun 23 Nov - 11:33
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.



Ma tête me fait affreusement mal, elle ne cesse de tourner et ma vision ne parvient à chasser le trouble de mes yeux. Mon corps est tout engourdit et je ne trouve pas la capacité à remettre en place les choses dans ma tête. Je suis sonnée mais toujours consciente et je capte la moindre activé devant moi, notamment le danger dans lequel se trouve Avery, assené par les coups du vampire.

Je rampe vers l'avant comme si cela pouvait distraire notre agresseur. Je pose les yeux sur lui et je l'identifie rapidement comme un vampire. Rapide, efficace et avare de sang, comme je les déteste. Je serre les poings et je cherche mon arme du regard. Elle est si loin mais le vampire ne me regarde pas. Je pourrais m'enfuir facilement, même si j'aurai du mal à marcher, voir courir. Mais après ça, comment pourrais-je me regarder dans un miroir ? Comment pourrais-je oser prétendre vouloir aider des gens alors que j'abandonne mon camarade ? Jamais je ne le pourrais.

Je me relève et je titube jusqu'au vampire sur lequel je me jette de tout mon corps. Je m'accroche péniblement à lui mais il m'éjecte avec facilité. Je décide d'employer la manière forte pour qu'il détourne enfin son regard d'Avery et ne se focalise que sur moi.

Je griffe avec mes ongles la petite écorchure qui se trouve sur mon front et je récolte du sang. Je me jette alors sur le vampire qui s'acharne sur Avery et je glisse ma main sur son visage, le marquant de mon sang pour le rendre fou. Cette fois ça marche et le vampire me propulse une fois de plus. Ma jambe hurle de douleur.

Avery, tue le !

Le vampire se rue vers moi et je serre les dents.


° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mar 24 Nov - 1:29

J’ai cru, pendant un moment que c’était la fin pour moi, mais j’espérais que Carlia s’en sorte en se sauvant. Mais je sentis mon prédateur me lâche subitement pour ensuite entendre la voix de Carlia me demander de le tuer. Je ne mis pas une seconde à attraper mon couteau dans ma chaussette et m’élancer en un bond et planter la lame dans le dos du vampire qui s’affala au sol. Je cherche ma nouvelle amie du regard et quand je la vois, je lui souris, mais avant de la rejoindre, je plante une branche d’arbre dans le cœur du vampire, pour complètement le tuer. Je m’éloigne de celui-ci pour rejoindre Carlia un peu plus loin, courant jusqu’à elle. Je me penche à sa hauteur et je relève son visage pour regarder si elle n’est pas blessée.

Ça va, tu n’as rien? Il t’a touché?

Je l’examine de mes yeux, partout, je constate qu’elle me semble avoir une blessure minime à la jambe, rien de grave. Je caresse sa chevelure en guise de réconfort. Je l’aide à se lever et à marcher.

On va rentrer au château, faire un rapport. Je sens que l’académie est en danger, si des vampires ennemis trainent dans nos bois. Il ne sera pas le dernier. J’en suis sur.

Je nous fais marcher vers le château, aidant Carlia avec sa jambe. Je l’amènerai à l’infirmerie une fois arrivé et en sécurité chez nous.






Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Sam 28 Nov - 19:44
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Je tremble de tout mon être sans m'en rendre compte alors qu'Avery vient de tuer le vampire sous mes yeux. Je relève timidement la tête et je croise le regard de mon sauveur. Si nous n'avions pas été solidaire et si chacun avait pensé à sa petite personne, nous serions peut-être tous les deux morts.

Je crois que ça va. Je suis un peu étourdie.

Je prends appuie sur Avery et je marche avec difficultés. J'ai probablement une belle entorse à ma cheville et quelques égratignures de part et d'autres de mon corps. J'ai l'impression que tout mon corps me fait mal.

J'essuie mon front où perle encore quelques gouttes de mon sang. Je pousse un long soupir et je pose les yeux sur Avery. Nous formons une jolie équipe et j'esquisse un sourire.

Si on m'avait dit que ma première mission se passerait comme ça, pas sûr que je serais venue aussi détendue, ris-je.

Je m'aide de l'épaule d'Avery pour avancer, mais mon corps fatigue et je manque de trébucher.

Dommage que je ne sache pas me téléporter. Ce combat m'a épuisé.

Je range mon arme qui pend à une partie de mon pantalon déchiré et je prends mon courage à deux mains pour continuer ma marche jusqu'à l'académie.



° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Jeu 3 Déc - 16:52

Nous voilà certainement sauvé de cette attaque, comme j’avais tué le vampire en question. J’espérais juste qu’on nous avait pas envoyé en sachant que cet être rôdait autour. J’espérais que ce n’était pas un test d’aptitude. Si c’est le cas, j’espère que nous avons été à la hauteur. Je regarde ma comparse.

Je me suis découvert plus fort que je le croyais. Je ris. Toi ça va? Pas trop de mal?

Entre temps, je l’avais lâcher, me rendant compte qu’elle pouvait marcher seule. Elle avait rangé son arme. Moi j’avais perdu mon couteau dans la chair de ce vampire. Nous rentrons sagement à L’académie. Une fois devant le porte, je me retourne vers Carlia. Je sais très bien, que dès que nous franchirons ces portes on sera perdu de vue. Je lui souris.

Tu crois qu’on…. Se reverra? J’en ai envie, si tu le veux aussi.

Je la regarde, lui offrant un doux sourire. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sentais protecteur envers elle. Elle me plaisait.


Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Jeu 3 Déc - 21:06
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Je marche tranquillement aux côtés de mon tout nouveau collègue et je lui souris lorsqu'il évoque sa force insoupçonnée. Dès que je l'ai vu, j'ai su que je craignais rien à ses côtés. Mes pas ralentissent, comme si l'envie de me faire soigner était loin, bien loin. J'ai envie de rester ici.

Je pense que tu es bien plus fort que ce que tu penses. Une force gronde en toi, Avery.

Je lui souris et je fais la moue en sentant ma jambe me tirailler.

Oui, ça va. J'ai un petit peu mal, mais ça aurait pu être bien pire si... Si nous ne nous étions pas soutenus.

Je lui souris à nouveau et je rougis aussitôt. Il est rare que je me sente à l'aise avec quelqu'un et il est si rare que je souris. Je n'en avais plus l'habitude depuis longtemps.

J'espère que nous serons affectés sur d'autres missions, ensemble. Je pense que j'ai beaucoup à apprendre de toi.

J'aimerais le revoir en dehors des missions car il a le don de m'apaiser et de me faire sourire, rire. Il m'aide à me surpasser.

Je baisse les yeux et je me mordille la lèvre inférieure.

Se revoir, tu veux dire, en dehors des missions ? Je... J'aimerais bien.

Je relâche la pression en poussant un long soupir et j'esquisse un sourire.




° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Ven 11 Déc - 16:16

J’étais content qu’elle m’appréciait, sans doute tout comme je l’appréciais moi. Je lui souris, la voyant plus détendu. Je tiens la porte avant de l’ouvrir. Fallait juste trouver un moment convenable pour se rencontrer entre amis. Moi aussi, j’aimerais être affecté à d’autres missions avec elle. Je trouve que nous faisons une bonne équipe.

C’est cool si on peut se revoir. Alors, ce weekends, si tu ne fais rien, on se rejoins au lac pour 10 :00, ça te va? Je t’attendrai, et si tu ne te pointe pas aux bout de 30 minutes, je comprendrais que tu n’ais pu te libérer. Je serai là et je t’attendrai.

Je lui souris et je me penche pour lui déposer un baiser sur la joue. J’ouvre ensuite la porte pour la laisser entrer.

Alors à samedi si on ne se voit pas avant.

J’entre juste après elle. Cette fille me plaisait beaucoup. Je n’ai jamais rien sentis de tel, ce coté fusionnel que je sens que nous avons tous les deux. Je ne sais pas si c’est pareil de son coté, mais je l’espère.



Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Lun 14 Déc - 14:12
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Je le regarde avec douceur et je lui souris. Je n'ai pas pour habitude de me débloquer socialement mais notre petite mission a l'air de m'avoir un peu ouverte. J'ai envie d'avoir confiance en lui et de me laisser aller. Son bisous sur ma joue brouille mon esprit et je peine à me concentrer sur ce que je veux dire.

Samedi, 10h, au lac. Je crois que j'ai compris, ça me va!

Je me glisse à l'intérieur du bâtiment et je le regarde une dernière fois. Maintenant que je m'autorise à le regarder autrement que comme quelqu'un qui risque de mourir en restant à mes côtés, je le trouve vraiment élégant, raffiné, musclé et beau. Je me secoue la tête pour chasser toutes les idées qui fusent dans ma tête.

Ne m'oublie pas, je marmonne.

Je me rends compte que j'ai pensé tout haut et je rougis. Je le salue de la main et je lui tourne le dos. J'esquisse un sourire et je lève les yeux au ciel en prenant la direction de l'infirmerie.



Vivement samedi !

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'amitié d'Herbert Pagani.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Academy :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp-
Sauter vers: