Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Jeu 13 Aoû - 2:09

Cela fais 6 mois que je suis sortis du coma. 6 mois que je suis fragile. Tout a changé. J’aurais dont du faire plus attention à moi. Cela m’apprendra à me prendre pour un invincible. Ce que je ne suis pas. Maintenant je le sais et j’en paie le prix. Ma ronde dans les couloirs des dortoirs des garçons. Un poste dont je me serais passé. J’avoue, je n’aime pas ça. Pourtant, je sais qu’ils veulent mon bien. Que je leur appartiens, mais pourtant je suis un humain, comme tous les autres. Et j’ai des envies. Des désirs. Des souhaites. Et pour le moment, j’aimerais reprendre la chasse au Darkangels. J’ai demandé à mon maitre. Je l’ai supplié de me laisser recommencer. J’attends de ses nouvelles. En parlant de nouvelle, c’est enfin le jour. On m’autorise à aller en forêt, mais pas seul. Et comme je suis quelqu’un de fort et puissant en tant qu’humain et chasseur. On me demande de ne pas y aller seul et que je dois faire passer un test à une future gardienne et chasseuse. Je n’ai pas le choix, c’est le seul moyen de pouvoir recommencer mes surveillances et qui sait, peut être que je pourrais récupérer mon poste de gardien de la forêt. Je dois rejoindre Carlia à l’entrée de la forêt. Je ne la connais pas. Je n’ai pas de souvenir de l’avoir déjà vu. Du moins, son nom ne me dis rien. Je m’y rends donc et je l’attends avec impatience. Oui j’étais impatient de la rencontrer. Car, je n’ai pas l’habitude de rencontrer de nouvelle tête. Et je ne sais pas pourquoi, mais cette fille, j’ai envie de la rencontrer.




Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Jeu 13 Aoû - 14:48
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Ma détermination à devenir une véritable gardienne ne pouvait faillir, c'est ce que je me suis dit. Declan m'a prouvé que l'on pouvait avoir des hauts et ds bas et qu'au-delà de mes capacités physiques faibles, il y a aussi beaucoup de courage à avoir pour ne pas sombrer. Mon maître a donc décidé de m'envoyer en mission, déterminé à me faire avancer.

J'enfile mon pantalon noir, un t-shirt et une veste. J'attache mes cheveux et je quitte l'académie pour me rendre en forêt. Je n'oublie ni mon Artémis, ni mon couteau, ni mon revolver chargé de balle anti vampires. Je trottine jusqu'en forêt pour essayer de mettre en forme ce petit corps si peu musclé et une fois à l'entrée de la forêt, je marque un temps d'arrêt.

Seule et sans défense, je dois retrouver mon futur coéquipier. Je prends une profonde inspiration pour ne pas angoisser à peine le pied mis dehors et je pénètre un peu plus dans la forêt lorsque j'aperçois une silhouette. Je fronce les sourcils et je m'avance avec la plus grande discrétion. Je le vois.

Bonjour.

Il est grand, il a l'air déterminé et ferme.


° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Sam 15 Aoû - 3:52

J’attendais depuis seulement 5 minutes avant que Carlia n’arrive. Elle était à l’heure pile. J’aime les gens qui respecte leurs engagements et qui savent les respecter. Et cette fille en faisait partie. Maintenant, il me restait à voir si elle en vaut la peine. Je sais très bien qu’elle est en entrainement, elle est là pour faire ses preuves. Et moi les miennes. Dans mon cas, c’est dans le seul but de prouver, que malgré mon pacemaker, que je suis encore capable de défendre le château des Darkangels. C’est là ma place. Pas dans un vulgaire couloir de dortoirs de garçons. Je souris à la nouvelle venue.

Bonjour Carlia. Tu es à l’heure, j’adore. Tu sais qui je suis au moins?

Je reprends mon  sérieux tout en chargeant mon arme. Ce n’était pas une fausse mission que nous allons faire, mais quelque chose de vrai. Cette occasion de remplacer les gardiens habituels, nous permettra de nous entrainer sur de vraies victimes. Et non contre notre maître ou un pantin de tissus rembourrer de riz.

Maintenant, c’est le moment de me prouver ce dont tu es capable. Dans ce métier. Tu ne chasses jamais seule. Tu es l’éclaireur ou le protecteur. C’est-à-dire, celui qui est devant ou derrière. Toujours deux ou plus, mais jamais plus de cinq. C’est ce qu’on est des chasseurs non solitaire. Compris?

Espérons juste qu’elle était sociable.





Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Sam 15 Aoû - 19:19
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Je me tiens devant lui, le regard curieux. Il ne m'effraie pas, peut-être parce qu'il est comme moi, chasseur ou peut-être parce que depuis quelques temps, je m'ouvre un peu plus.

Je m'avance et je lui souris timidement, j'ai encore quelques progrès à faire pour ne plus avoir peur des autres, peur que l'on me blesse, peur d'être rejetée et également la peur de blesser les autres. Mes crises de rage, de chagrin et de détresse m'ont prouvé un bon nombre de fois que je pouvais blesser mon entourage en coupant court avec toute la bonté qui est en moi.

Il connait mon prénom, ce qui ne m'étonne pas car je dois être le boulet de la profession, celle dont on parle pour rire, celle qui est fragile et menue et qui a hérité du nom d'une grande famille de chasseur, tous décimés il y a bien longtemps.

Mon maitre m'a dit que j'avais rendez-vous avec monsieur Maxwell. Vous êtes un chasseur expérimenté, n'est-ce pas ?

Je le regarde enfin, levant les yeux et affrontant un autre être humain. Je ne peux plus m'enfermer sous prétexte que j'ai peur de l'avenir et de la vie. Je me dois d'avancer et d'être courageuse. Je me racle la gorge et je prends une profonde inspiration.

L'essentiel pour moi est de pouvoir protéger mon entourage, dis-je avec courage. Je veux devenir forte et je veux protéger mon équipe.

Que nous soyons deux, cinq peu importe. Je suis rapide, efficace et c'est bien là mon unique point fort : à force de fuir, je cours très vite.

Je ne suis pas très douée au combat je dois l'avouer. Mais je cours très vite et je me cache très facilement.

Comme quoi, les jeunes filles menues ne sont pas aussi inutiles. Je le regarde droit dans les yeux et je retire la capuche qui se trouve sur ma tête. Petit à petit, je me mets à l'aise.


° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mar 18 Aoû - 12:58

Je l’écoute me dire ce qu’elle savait faire. C’était déjà très bien. Elle pouvait facilement s’échapper sans se faire tuer, mais elle avait surtout besoin d’entrainement au combat. Je sais très bien qu’elle a un maitre pour ça. Mais aujourd’hui, je pourrais sans doute l’aider aussi à ce niveau là. Je lui souris et fis un signe de tête comme quoi j’ai compris et que je suis d’accord.

C’est déjà bien, Carlia et, appelle moi Avery. Je ne suis pas si important que ça dans cette école.

Je souris de nouveau. Et commence à m’enfoncer dans la forêt. Suivi de Carlia. Nous marchons quelques minutes avant d’arriver à notre point de garde. Je ne sais pas si son mentor lui avait dit pourquoi elle chassait avec moi aujourd’hui, mais je vais lui expliquer, tout de même, ce que nous allons faire. Je m’arrête près d’un chaine et je me retourne vers Carlia.

À ce qu’il parait. Des Darkangels roderaient dans le coin et c’est toi et moi qui avions été choisis pour ça. Mais je t’avertis tout de suite que j’ai déjà été gardien et chasseur avant qu’on me retire mes droits, ma passions, à cause de ce fichu pacemaker… Je soupire. J’ai de l’expérience, alors, rien ne t’arrivera avec moi.






Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mer 19 Aoû - 23:27
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.


Je dois l'appeler par son prénom et cela me surprend. D'habitude, on m'impose de mettre de la distance entre les autres et moi. Peut-être parce que je ne m'inspire pas confiance, peut-être parce que je fais peur, ou peut-être parce que c'est tout simplement moi le prénom. Je souris au jeune homme et je le suis dans la forêt.

Je suis à l'aise en forêt car c'est là où j'ai grandi et je vois en chaque fruit, chaque feuille la vie et la beauté de la nature. C'est plutôt facile d'être sensible aux choses qui m'entourent. Je ne sais pas si c'est une faculté du chasseur ou c'est moi qui ais développé cette capacité. Nous arrivons à un point et Avery se tourne vers moi. Je lève la tête et je le regarde.

D'accord, Avery.

Son pacemaker ? Je sourcille. Je suis peut-être trop curieuse mais je meurs d'envie de connaître la définition de ce mot. J'interroge Avery du regard.

Un pacemaker, Avery ? Qu'est-ce qui t'est arrivé ?

Je ravale aussitôt ma curiosité car même si je n'ai pas pour habitude de discuter avec d'autres gens, je ne voudrais pas le blesser ou paraître trop curieuse. Je fais la moue.

Je suis désolée, tu n'es pas obligé de répondre. Je n'ai pas pour habitude de fréquenter les gens de mon espèce, alors je ne connais pas... Grand chose.

Je me mets à marcher et je regarde tout autour de nous. Je prends une profonde inspiration et je laisse mon ouïe chasser le moindre bruit. Je garde un œil sur mon mentor pour aujourd'hui.



° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Lun 24 Aoû - 2:54

Nous marchons dans la forêt, l’un en arrière de l’autre. Je m’étais arrêté alors que je lui parles de mon pacemaker. Oui oui, j’ai un cœur artificiel. Si je ne voulais pas en parler dans les détails, je ne lui aurais pas dit que j’en ai un. Je regarde Carlia et je souris.

Cela ne me dérange pas, bien au contraire. Je suis né avec une maladie cardiaque, qui faisait en sorte que j’étais obligé de vivre branché à des machines énorme jusqu’à ce qu’un cœur me sois greffé. Mes parents m’ont abandonné à l’hôpital après ma naissance. Par manque d’argent pour mes soins. J’ai été en quelques sortes, le cobaye du centre hospitalier. J’ai eu un cœur à l’âge de 10 ans. Je n’ai pas eu d’enfance. Par la suite, j’ai du être adopté. Je suis la propriété de l’académie, je leur appartiens si on peut dire cela comme ça. Mais il y a peu, un an à peu près. J’ai eu un accident. Un darkangel m’a eu. Je me croyais plus fort et il m’a attaqué. Je me suis ramassé dans le coma pendant six ans. Mon cœur a été endommagé, on m’a greffé un pacemaker. Et me voila gardien du dortoir des garçons.

Je soupire et me passe une main dans les cheveux. Je reprends la marche pour nous rendre au point de garde. Une fois arrivé, je m’assois sur une souche d’arbre et je regarde ma partenaire.

Je me demande pourquoi, on dit de toi que tu n’es pas sociable? Pourtant, ça me semble faux.







Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Lun 31 Aoû - 17:18
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.



Sa situation est horrible et j'ai du mal à croire que la vie puisse s'acharner autant sur une personne si gentille que lui. Je ne me considère pas comme malheureuse et même si j'ai eu mon lot de douleurs, je ne pense pas que ce doit être le cas pour tous.

Je pousse un soupir et je me tourne face à Avery.

Mais tu es vivant maintenant et tu sembles aller mieux. C'est tout ce qui compte, n'est-ce pas ?

Son enfance solitaire et sans famille me rappel la mienne mais je m’efforce de ne pas y penser. Je continue d'avancer, le cœur lourd et je souris à la question d'Avery.

Eh bien, je ne suis pas très bavarde. J'essaie de m'ouvrir. J'ai peur des autres, depuis que je suis toute petite.

Peur de l'abandon, peur d'être aimé et rejetée, peur de beaucoup de choses. J'aime être seule même si cette solitude me pèse parfois.



° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mar 8 Sep - 19:58

Je continue à marcher jusqu’au point de surveillance. En fait, je n’étais pas sur de ce qu’était la mission. On ne m’avait rien dit. On m’avait dit de juste amener la belle en forêt et de surveiller les alentour, mais plus je l’écoute et plus les morceaux du « puzzle » se place dans ma tête. Elle était une enfant solitaire. Je l’étais aussi. Elle n’avait pas de famille. J’en ai jamais eu. Elle était peu bavarde. Moi aussi… Finalement, et si on cherchait à nous faire socialiser elle et moi? Cela ne me dérangeait pas. Ici, j’étais invisible aux gens du château. Je m’arrête finalement, là ou le grand chêne y avait été. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais… il avait disparu. J’en ai jamais fait un plat. Je regarde ma nouvelle amie. J’espère que c’est ce qu’on deviendra elle et moi, des amis. Je lui souris.

Pareille pour moi. Je suis pas très bavard. Je suis solitaire… J’ai aucun ami.

On pouvait entendre un long soupire provenant de mon corps. Je regarde finalement autour de nous. Rien à signaler pour le moment. Je me remets sur Carlia.

Je me demande ce qu’on fou ici, il n’y a rien. Pourquoi ils ont envoyé… deux faibles pour cette mission?



Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Lun 14 Sep - 16:20
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.



Je marche sur les pas d'Avery en regardant à droite et à gauche, déterminée à comprendre pourquoi on m'a envoyé sur cette mission avec un chasseur bien plus expérimenté. Je pousse un long soupir face à cette herbe à perte de vue.

Les "amis", je ne sais pas si on en possède vraiment. J'ai l'impression que le monde entier nous trahira toujours.

Je m'avance vers Avery et je hausse les épaules.

Peut-être parce qu'ils ne te considèrent pas comme un faible. Je dois avouer que je pense qu'on t'a demandé de me baby-sitté. Après tout, je suis la petite chasseuse boulette.

J'esquisse un sourire et je me remets en marche lorsque je perçois un bruit. Je me hisse sur la pointe des pieds tel un félin.

Il y a quelque chose dans cette forêt.

Je glisse ma main jusqu'à mon arme que je touche du bout des doigts.




° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mer 23 Sep - 3:33

Je la regarde agir. Elle posa sa main sur son arme, prête à tirer ou autre chose. Tout dépendamment de l’arme qu’elle avait. Moi j’ai un couteau et une arbalète. Oui j’avais entendu le bruit un peu plus loin dans la forêt, mais elle savait être attentive et aux aguets lors de bruits suspects. C’était une belle qualité pour ce métier. Je mets ma main devant elle pour dire de ne pas avancer et d’attendre. On nous avait pourtant pas réellement, envoyé pour chasser. Je ne sais même pas si on serait prêt à cela elle et moi. Mais nous n’avions pas le choix, nous étions les seuls disponibles pour le moment. Et j’espérais que nous allions être à la hauteur. Je regarde ma compagne de chasse.

Ne bougeons pas. Assurons nous qu’il ne vient pas par ici.

Dis-je tout bas sans faire de bruit. Même que je ne savais pas s’il était seul ou plusieurs. Je reste donc aux aguets, restant près de Carlia, peut être un peu trop près. Car me voilà en train de lui tenir le poignet, sans le serrer et ma hanche collée à la sienne.



Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mar 20 Oct - 20:01
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.



Je reste cachée près d'un arbre, le corps raidit et en alerte au cas où je sois dans l'obligation de bondir sur un ennemi. Mon cœur bat à tout rompre mais cela n'empêche pas mes sens de tout savoir et tout voir. Après l'entraînement, je me sens quasiment invisible, à quelque chose près.

Je lève la tête vers Avery lorsque sa main s'enroule autour de mon poignet et je le dévisage. Je n'ai pas pour habitude d'être touchée c'est un fait mais je ne peux pas non plus dire que son contact me déplaît. C'est la première fois qu'un contact réchauffe ma peau froide. Je sursaute en percevant sa chaleur et je pose le regard sur la silhouette qui apparaît au loin.

C'est un vampire, je murmure.

Je ne déteste pas les vampires mais je ne les porte quand même pas particulièrement dans mon cœur puisque mon clan en a été victime. Toutefois, j'ai appris à en connaître certain, dont ma plus grande amie à ce jour, Marion.

Je me glisse dans le dos d'Avery afin d'avoir une meilleure vision sur le vampire jusqu'à ce que le vent s'engouffre dans la forêt et emporte notre odeur jusqu'au vampire.

Je m'immobilise, serrant à mon tour la main d'Avery. Nous avons été repéré et le regard assoiffé de sang du vampire me parvient alors qu'il est encore si loin.




° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Mar 17 Nov - 14:16

La nervosité n’était point chez moi. J’avais déjà combattu des vampires avant que je n’aie mon accident. Mais aujourd’hui, ça ne sera pas pareil. Je devrais réapprendre à me défendre aussi rapidement que je savais le faire. Mais pourtant, j’avais perdu de mes capacités. C’est à me demander, si réellement, nous étions dans cette forêt que pour pratiquer nos capacités, ou nous faire liquider parce que nous sommes, tous les deux, un poids pour l’académie. Je sentis la main de ma camarada se mettre dans la mienne. Je la sers doucement, me rendant compte que le vent venait d’emporter nos odeurs vers notre ennemie.

Il faut faire quelque chose!

Je regarde donc autour de nous, vers le ciel et au loin. Aller se percher sur une branche d’arbre, n’était pas la meilleure idée. Le vampire nous trouvera grâce à notre odeur et ça lui sera beaucoup plus facile de venir nous chercher. Je regarde donc l’espace entre les arbres. Sans l’avertir, je la tire avec moi, m’élançant entre les arbres les plus nombreux et je nous fais courir entre ceux-ci. Je savais quoi faire quand je sentais le danger qui nous menaçait de nous tuer, et en ce moment, c’était ainsi. Mon calcule me permis d’avoir espoir que nous avions une bonne longueur d’avance sur lui. Je ne dis pas un mot pendant la course, nous dirigeant vers le château.




Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Ven 20 Nov - 18:27
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait.



Je toise le vampire et pour la première fois de ma vie, la peur me tétanise. Son regard dans notre direction me terrifie au point que j'en oublie que je suis une chasseuse. Mon corps est comme pétrifié.

Mes pieds se mettent à avancer seuls lorsque je remarque que mon collègue nous entraine dans la forêt. Je cours avec lui comme si c'était mon unique instinct alors que je devrais savoir me battre, mais pourquoi ne le puis-je pas ? Les souvenirs de l'attaque de mon enfance et du meurtre de mes parents me rongent, pour la première fois.

Je devance Avery dans ma course car je suis menue mais tout aussi rapide que l'éclair. J'avale les mètres et je tourne la tête pour voir que nous avons semé l'ennemie. Je rattrape Avery et je l’arrête en posant ma main sur son torse.

C'est fini, je murmure. On l'a semé.

Je suis à bout de souffle et je finis par m'agenouiller comme pour trouver un peu plus d'air. Je souris à Avery lorsque tout à coup, je sens à nouveau la présence du vampire. Je n'ai pas le temps de me relever.

Il savait que nous allions fuir, il savait que nous ne l'affronterions pas alors que nous ne sommes que deux. Je suis propulsée en avant et je me heurte de plein fouet à une vieille souche. Une immense douleur s'empare de moi, de la tête aux pieds et je lève les yeux pour trouver Avery.

J'ai perdu mon arme et mes repères.







HS : Un peu d'action ^.^



° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia] Dim 22 Nov - 1:55

Je nous croyais sauver. Je m’étais arrêté, apposé à un arbre. Carlia me semblait essoufflée. Je la regarde et ferme les yeux une seconde et quand je les réouvre, Carlia avait disparu. Je pris panique et la cherche du regard, partout autour de moi. Sans m’en rendre compte. Je frappe l’ennemie avec mon coude en plein dans le visage, l’assommant.

Carlia???!!!

Je panique, je ne me le pardonnerais pas s’il lui arrivait quelque chose. Je finis par la trouver un peu plus loin devant moi, au pieds d’un arbre Dès que je fais un pas devant moi. On m’agrippe par la chevelure. Je me mets à crier. On me traine au sol un peu plus loin. J’essaie de prendre mon arme dans mon bas, mais je n’y arrive pas.

Carlia!!! Sauve toi! Court et ne te retourne jamais!!!

J’espérais qu’elle m’entendait et qu’elle était consciente et valide à pouvoir marcher.





Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre, un travail et une amitié, qui sait. [F. Carlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'amitié d'Herbert Pagani.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Academy :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp-
Sauter vers: