Libération [F. Thalia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp
MessageSujet: Libération [F. Thalia] Mer 22 Juil - 4:02
Depuis plus de 500 ans, l’histoire de Mavis existe dans nos cœurs et nos esprits. Ma famille, a une légende bien vivante. L’arbre de Thalia. Thalia est une jeune humaine née il y a 500 ans. Pour être sauvé, elle a été transformée en arbre et seul un Elfe peut la libérer et la faire revenir. Je veux être cet Elfe et je serai cet Elfe. Depuis des mois, voir des années. 10 ans pour être plus précis, je recherche cet arbre. Aujourd’hui je suis arrivé à l’académie. Je me cherche un job et on m’en a donné un. Je suis gardien de la forêt. Une sorte de gardien. Cela me permettra de trouver cet arbre. Je sais qu’il se trouve ici, mais je ne sais pas de quoi il a l’air et ou il est situé. Mais j’aurais facilement des indices. Plutôt un indice. L’âge de l’arbre. Il doit être énorme. Je marche en forêt après avoir poser mes affaires dans ma nouvelle chambre au château. Je m’habille pour ne pas avoir froid et portant mon livre de légendes, je me rends en forêt. Je marche plusieurs minutes avant d’avoir la chance de trouver un vieil arbre. Je me pose à ses pieds et j’ouvre mon livre, il y avait un dessin dessiné par Mavis. Représentant l’arbre de Thalia.  L’arbre était plus jeune dans le livre et à première vu, il me semblait être le même, avec quelques différence. Je pose le livre au sol et je me recule pour mieux regarder l’arbre. C’était bien lui, je souris.

Je t’ai enfin trouvé, bientôt tu seras libre.

Je me rapproche et pose ma main contre l’écorce du vieil arbre et je ferme les yeux. J’écoute ce qu’il y a à l’intérieur. Sa sève coule différemment. Son écorce est plus douce. Il ne portait aucun nœud. Je me demande si les habitants de ce château, sont au courant de l’existence de Thalia dans cet arbre ?.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Ven 24 Juil - 17:15
ONCE YOU'VE LOST THE TIME, YOU CAN never GET IT BACK.      
THALIA & DONOVAN
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

Le temps avait passé depuis que Thalia s'était endormie dans cette forêt. Au début, on en avait un peu parlé. Des rumeurs, des racontars, de vieilles histoires... Quelques personnes qu'elle avait connu rendait visite au grand chêne pour lui parler, lui donner des nouvelles, caresser son écorce. Un grand brun et un blond aux oreilles pointues venaient le plus souvent. Puis, le temps passa. Les saisons filèrent, printemps, été, automne, hiver... Le brun ne vint plus. Les visites du blond s'espacèrent. Jusqu'à cesser complètement. Et l'arbre si particulier se retrouva seul, seul au milieu des autres arbres silencieux. Et les histoires à son propos disparurent. Il ne fut plus qu'un arbre parmi tant d'autres, juste un peu plus grand, juste un peu plus impressionnant.

Thalia dormait depuis si longtemps maintenant... 500 ans. 500 longues années endormie, 500 années passées à attendre, sans être consciente de rien. Juste le noir complet et le silence, le silence oppressant, le silence sans réponses... Thalia n'en souffrait pas. Elle dormait, d'un sommeil si profond, qu'elle ne voyait pas le temps passer. Ces 500 longues années, ne semblaient pas plus longue qu'une nuit pour elle, et pourtant... Rien ne sera plus pareil quand elle se réveillera... Victoire ne sera plus là. Mavis non plus. Son ancienne amie Cléophée ? Une Darkangel. Et tous les gens qu'elle avait connu disparus.
Et puis... Le rêve de son vieil ami concrétisé. Matérialisé. Cette Académie Nightingale si utopique à ses yeux, dans laquelle elle atterrirait sans trop y croire. Après tout, comment croire à un tel monde, où tout était si différent de celui où elle avait vécu ?

❝ Je t'ai enfin trouvé. Bientôt tu seras libre ❞

Une voix. Il semble à Thalia que ses feuilles frissonnent. Cela faisait si longtemps que l'arbre n'en avait plus entendu... Cette forêt n'est pas sûre, personne ne s'y aventure, sinon les Darkangels et les enfants perdus. Mais ce n'est pas la même chose d'entendre les pleurs d'un enfant et les paroles de quelqu'un adressées à vous directement. Thalia sent une main sur son écorce, une présence familière. Elle voudrait ouvrir les yeux, marcher et voir cette personne. Mais elle est un arbre, elle dort. Elle songe seulement, des pensées embrouillés qui bientôt s'évaporent. Ne reste alors que cette voix, cette présence, et ce pressentiment qui lui donne envie de pleurer, qui lui murmure à l'oreille "Bientôt, tout va changer."  

code by lizzou × gifs by tumblr



Thalia - l'Ombre Bleue
You can't quit just because you might fail.
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Dim 26 Juil - 5:40
Je reste devant l'arbre. Assez près. Je le regarde. Plutôt je la regarde. Et puis j'ouvre le livre que je feuille jusqu'à trouver, là où Mavis parle de Thalia. Cette humaine a de la chance que la légende, quelqu'un y croit encore et c'est moi ce quelqu'un. Mon père n'y croyait pas, ni son père avant lui et ainsi de suite.  Je pose donc ma main sur l'écorce. Selon Mavis, il me serait facile de la libérer, mais comment? C'est alors qu'en posant ma main à plat contre l'écorce, une foule d'images m'apparaissent dans le crâne. Je vois un blond au cheveux long, emprisonner une jeune femme pour sa protection. Il jette un sort sur elle la transformant en arbre. Et soudain la formule du contre-sort m'apparait comme par magie. Je ferme les yeux et je dicte les mots. Tranquillement et cela è trois reprise. Je vois une lueur éblouir les alentours. Mes yeux s'ouvrent et l'humaine dans l'arbre commence à prendre forme. Je l'attrape avant qu'elle ne tombe au sol. Un sourire se dessine de mes lèvres sur mon visage.

Tu es enfin libérée Thalia... après 500 ans de prison, te revoilà à la vie.

Je me surprends à passer ma main dans sa chevelure, pour l'apaiser et qu'elle sente une présence. Je sors ma gourde d'eau. Je suis sur qu'elle en a besoin et ça l'aidera à revenir à elle. Je porte le goulot à sa bouche et je fais glisser l'eau dans sa gorge. Je la vois avaler l'eau. Je souris encore plus.

C'est ça bois. Je suis Donovan, un descendant de Mavis. Je suis là pour toi.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Jeu 30 Juil - 20:27
ONCE YOU'VE LOST THE TIME, YOU CAN never GET IT BACK.      
THALIA & DONOVAN
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

La présence ne disparaît pas. Au contraire, elle s'épaissit, s'affirme. Elle ne part pas. Elle reste juste là, comme songeuse.
Pourquoi ? L'arbre ne savait pas. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas eu de visite. Trop longtemps qu'elle était seule, trop longtemps que ses amis et sa famille était morte.
La main posée sur l'écorce soudain se retire pour ouvrir un livre. Le froid et la solitude à nouveau... Plus de caresses familières, rien que le silence et cette écorce glacée, à peine réchauffée par la toucher d'un être humain.
L'homme lit, tourne quelques pages, à la recherche d'une réponse, et soudain repose la main sur l'arbre. Thalia sent son esprit et ses souvenirs fouillés de force, elle a une furieuse envie de hurler et de s'échapper. Impossible, car un corps de bois ne peut bouger. Cette attaque psychique cesse aussi soudainement qu'elle avait commencé, laissant l'âme dans l'arbre gémissante et meurtrie. Malheureusement ce n'est pas encore fini. L'inconnu qui la visite entame soudain un sortilège, le complet inverse de celui qui avait fait de Thalia ce qu'elle était aujourd'hui. L'homme le déclame par trois reprises, et l'arbre semble se torde, s'amincir, rétrécir, prendre une couleur de peau... Une silhouette se dessine et l'arbre disparaît soudain dans une grande lumière. Un corps tombe soudain d'un mètre au-dessus du sol, les yeux fermés. Donovan le rattrape et sourit.

❝ Tu es enfin libérée Thalia... après 500 ans de prison, te revoilà à la vie. ❞


L'humaine frissonne en entendant cette voix inconnue et ouvre difficilement les yeux pour fixer l'elfe. Elle affiche un visage perdue et semble vouloir quitter l'étreinte protectrice mais le brun resserre ses bras et passe sa main dans la chevelure brune . Thalia regarde autour d'elle, essayant de reconnaître l'endroit., en vain. Elle sent une gourde portée à sa bouche soudainement, et après une seconde d'hésitation, laisse l'eau couler dans sa gorge rendue sèche par les années.


❝ C'est ça bois. Je suis Donovan, un descendant de Mavis. Je suis là pour toi. ❞

Le visage de l'humaine semble s'éclairer légèrement, rassurée par la mention d'un nom connu, et elle lève un regard suppliant vers l'inconnu. Thalia tente de se relever, poussant sur ses bras sans force pour atteindre le visage de l'homme, avant de murmurer la voix enrouée
❝ M..M...Mavis ? ❞



La jeune femme se tut, espérant silencieusement qu'on apporte des réponses à ses questions muette, espérant comprendre ce qui lui arrivait. Et soudain, son regard bleu sembla prendre une teinte effrayée, et elle saisit le visage du brun entre ses mains.
[size=13][size=13]D-Descendaant... Où... Où est.. Mavis ? Ma... Mavis ! Où... suis-je ? La bataille... ❞[/size][/size]

code by lizzou × gifs by tumblr



[uc]
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Jeu 13 Aoû - 2:19
Thalia se réveille. Ouvre les yeux et me regarde. Je lui souris. Elle ne comprit pas tout de suite que j’étais un descendant de celui qui l’avait transformé en arbre. J’essaie de l’apaiser, voyant qu’elle est perdue. Qu’elle ne sait pas où elle se trouve. Il faut que je la calme. Je lui donne de l’eau à nouveau. Je caresse sa chevelure pour l’apaiser. Comme Mavis l’aurait sans doute fait. J’essaie de la calmer.

Mavis est mon ancêtre. Il y a plus de 500 ans de cela. Je suis son descendant et je me nomme Donovan. Je suis là pour t’aider. Thalia, tu m’entends?

Je la soulève, la gardant dans mes bras. Elle était nue. J’essayais de regarder juste son visage. Je marche pendant quelques mètres et je la pose sur un amas de feuilles. J’avais prévu le coup. Je regarde dans mon sac de sport et je prends des vêtements de femmes. J’espère qu’ils lui iront. Enfin je crois que oui. Je les pose à coté d’elle.

Thalia? Voici des vêtements. Tu dois les mettre. Je vais me retourner pour ne pas te regarder nue. Après je te conduirai au château, d’accord. Je suis là pour t’aider, ne l’oublie pas.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Ven 20 Nov - 20:37
ONCE YOU'VE LOST THE TIME, YOU CAN never GET IT BACK.      
THALIA & DONOVAN
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.

Cet inconnu dont le visage ne m'est même pas familier ne libère pas son visage de mon emprise, et caresse au contraire doucement mes cheveux, comme pour me calmer. Mais cela ne produit pas l'effet escompté : mon visage se tend, j'ai envie qu'il ôte ses mains dans l'instant, et cela se voit à mes sourcils froncés. Je secoue intérieurement la tête, à la fois anxieuse et énervée : je ne veux pas être rassurée comme un petit enfant fragile. Je suis l'Ombre Bleue. Je veux savoir ce qu'il se passe !

❝ Mavis est mon ancêtre. Il y a plus de 500 ans de cela. Je suis son descendant et je me nomme Donovan. Je suis là pour t’aider. Thalia, tu m’entends? ❞

Il me soulève soudainement : j'ai envie de me débattre, je déteste être obligée, mais les forces me manquent et je me sens faible. Je déteste cette sensation. Elle me rappelle.... Ma mort. Je frissonne à cette pensée, et contemple mes mains tremblantes avec un air d'enfant perdu. Comment... Comment puis-je être vivante ?
L'inconnu me porte soudain jusqu'à un tas de feuille. Je ne cesse de l'observer, avec un semblant de méfiance, mais le laisse pour l'instant faire : je n'ai ni la force ni l'envie de me battre pour le moment, et c'est lui qui semble m'avoir "réveillé". Mais au moindre geste suspect... Mes yeux semblent briller : il y avait une différence entre faiblesse et incompétence... Mais il n'en est rien, et il sort bientôt des vêtements de son sac. Thalia l'observe avec incompréhension jusqu'à ce qu'il les pose à côté d'elle, et les fixe quelques secondes avec un air de bête traquée. Avant de se rendre compte qu'elle était nue, et que ces vêtements étranges lui étaient destinées.

❝ Thalia ? Voici des vêtements. Tu dois les mettre. Je vais me retourner pour ne pas te regarder nue. Après je te conduirai au château, d’accord. Je suis là pour t’aider, ne l’oublie pas. ❞

Le visage de la brune se colora alors de rouge, rouge mêlant la gêne et la colère, et elle fusilla du regard cet inconnu qui se prétendait lié à Mavis. Ce n'était évidemment pas sa faute, mais la jeune femme était encore désorientée, et avait toujours eu un côté plein de mauvaise foi... Elle s'habilla aussitôt de ces étranges guignes. Une étrange short qui ne collait pas à ses jambes et un long T-Shirt qu'elle trouva peu confortable. Elle afficha une mine songeuse, puis arracha aussitôt les manches de ce haut, et tout ce qui pouvait dépasser de cette jube, utilisant ces restes en ceinture. 
Elle se tourne finalement vers l'inconnu, le fixant de mes yeux bleus. Puis seulement elle réfléchit à ces paroles, si invraisemblables qu'elle n'avait pas "pu" les entendre avant, encore moins les comprendre.

❝ Tu as parlé de Mavis. Tu le connais ? Où est-il ? Qu'est-ce que c'est que ces 500 ans, une manière de compter elfique ? Et c'est quoi cette manière de dire "descendant", un fils c'est tout, votre langage à vous les elfes est tellement châtié, vous n'auriez même pas le temps de finir de parler si vous vous trouviez face à un Darkangel.   ❞

Thalia se tut un instant, se mordant la lèvre. Elle ne comprenait gère ce qu'il se passait, mais d'un autre côté, elle le niait et préférait ne pas comprendre les insinuations de son interlocuteur. Non, c'était absurde, 500 ans ! Le voyage dans le temps n'existait pas, point à ligne ! songeait-elle, s'échauffant, s'énervant. Ses yeux s'humidifiaient mais elle écartait sa crainte d'un violent revers de la main. Être fort ou faible, vivre ou mourir, il n'y avait que ces deux solutions. Et elle n'avait aucune envie de mourir.

❝ Tu es quoi, un sous-fifre de l'armée ? Quand est-ce que la bataille est finie ? Vous avez retrouvé Gale ? On ne savait plus où il était et...  Où sont passé les Darkangels ? Impossible qu'ils soient tous morts, on est pas assez nombreux. ❞

code by lizzou × gifs by tumblr



Thalia - l'Ombre Bleue
You can't quit just because you might fail.
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Dim 22 Nov - 2:10
J’avais fermé les yeux pendant qu’elle s’habillait. Je ne sais pas si elle va me croire. Mais je suis sur qu’elle est perdu. Elle me semblait arrogante et peu aimante, détestable même. Mais j’ai maintenant la certitude qu’elle est bien Thalia comme le livre de Mavis le disait. Elle me posa un tas de questions, sans savoir par ou je pourrais commencer. J’arque un sourcil, perdu et mélangé.

Premièrement, Mavis est mon ancêtre. Je ne le connais pas. Je ne l’ai même jamais vu. Mais il tenait un livre et il parlait de vous à l’intérieur. J’ai cru en votre existence, alors je suis venu vous libéré, parce que je suis le seul à y avoir cru. Et j’avais raison. J’ai toujours cru en Mavis. Je ne sais pas de quel guère tu parles, Mavis n’en parlait pas dans son livre. Alors, je crois que… tout va bien de nos jours… au faite non… la famille de Mavis est complètement décimé, je suis le dernier. Deuxièmement, Je suis un Elf, qui ne fou rien de sa vie et qui est là pour vous aider le temps que vous repreniez vos esprits. Je repartirai chez moi après.

Je soupire et prends un grand respire. Je la regarde. Je vois bien que ses vêtements l’énervent. J’essaie donc d’être gentil. Je n’ai pas envie de me la mettre à dos. J’avais déjà assez de problèmes comme ça dans la vie.

Je t’aiderais à trouver des vêtements à ta taille si tu veux. Y a un château pas bien loin. Je t’y amènerai, tu y seras en sécurité.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Lun 28 Déc - 20:13
ONCE YOU'VE LOST THE TIME, YOU CAN never GET IT BACK.      
THALIA & DONOVAN
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.


Thalia attendait la réponse de cet inconnu qui l'avait réveillé, le toisant de haut, le mentor relevé et le port altier. Ne jamais montrer un signe de faiblesse, c'était une chose qu'elle avait apprise. Elle ne pouvait se le permettre que devant Gale et Mavis. Gale... Elle se demandait ce qu'il était devenu après avoir disparu de la bataille, si il allait bien... Elle l'espérait. Mavis allait devoir la mettre au goût du jour de ce qu'il s'était passé pendant qu'elle dormait ! Et également lui expliquer pourquoi il s'était excusé, à ce moment-là...



Ce fut la réponse de l'elfe inconnu qui la tira de ses pensées. Elle l'écouta avec attention, les bras croisés, et toujours aussi sûre d'elle. Sa façade confiante s'affaissa pourtant bien vite, et la crainte te l'incompréhension s'étalèrent sur son visage, la rendant soudainement plus fragile. Cet homme... parlait réellement de Mavis comme de son ancêtre. Quelqu'un qu'on ne connaissait que de nom, qu'on n'avait jamais vu ailleurs que dans des livres. Dans son livre. Et cet homme qui disait qu'il ne savait pas de quelle guerre elle parlait ! Elle avait peur de comprendre, elle ne voulait pas comprendre. Elle ne voulait pas saisir l'effroyable vérité cachée derrière les mots « de nos jours ». ou « je suis le dernier. » Non, elle ne voulait pas comprendre ce que l'autre insinuait. Et pourtant...

La brune se renferma, perdue, effrayée. Elle n'entendit pas la fin des propos de ce Donovan, et seules quelques bribes telles que « vêtements », « château » ou « sécurité » lui parvinrent, sans pourtant réussir à l'atteindre ni à la rassurer. Elle jeta un regard absent à ses mains qui tremblaient, avant de serrer les points pour faire cesser ces tremblements.

Gale... Mavis...

Sa voix trop faible, trop chevrotante l'agaça et elle crissa des dents avant de reprendre, cherchant à prendre une voix plus arrogante, moins épouvantée.

Je ne te crois pas. Mavis est un elfe, il vit bien plus longtemps que n'importe quel humain ! Il ne peut pas être mort ! Gale... Victoire Nightingale, tu le connais ? Dis-moi où il est ! Ce qui leur est arrivé ! Je veux savoir où ils sont, je veux les voir !

Au fil de ses paroles, sa voix se remit à trembler, mélangeant la peur et la colère, un déni total de ce que l'autre cherchait à lui expliquer. Mais un déni qui se rendait bien compte qu'il ne pourrait durer longtemps... Car tout avait trop changé autour d'elle pour qu'elle se voile la face longtemps.

code by lizzou × gifs by tumblr



Thalia - l'Ombre Bleue
You can't quit just because you might fail.
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Ven 15 Jan - 15:10
Je soupire me passant une main dans ma chevelure frisée. Je ne savais pas comment lui expliquer le tout. Elle me semblait perdu. Quoi faire? Quoi dire? Je ne connais rien de toute cette histoire, cette guerre, je ne sais que ce que j’ai lu dans le livre de ma famille. Je suis le dernier de ma lignée et le seul à avoir pu la libérer. Et c’était une jeune humaine à ce qui me semblait. Je me mords la lèvre.

Je suis désolé, je ne sais pas qui est… Gale. Probablement le fondateur de ce château, je n’en sais trop rien. Quand à Mavis, je suis qu’un descendant de sa lignée… Tu sais en quel année on est? En 2015… Depuis quand tu étais… cet arbre?

Je voulais comprendre. Je savais juste que je devais la libérer. Je l’ai fait, parce que je savais trop bien que personne d’autre ne pourra le faire après moi. C’était ainsi, j’étais le dernier et je n’avais pas vu d’Elfes depuis la mort de ma famille. Maintenant, je devais l’aider, je l’avais promis à mon père. Personne n’avait oser venir la libérer, probablement par peur et comme je suis le dernier, il me devait de le faire. Je ne pouvais pas la laisser en arbre alors qu’elle avait cette chance de redevenir humaine. Je l’ai fait et maintenant quelqu’un d’autre pourra s’occuper d’elle au château, alors que je devrais retourner vers d’où je venais. Même si en réalité, je n’ai plus de chez moi.

Je vais te ramener au château, quelqu’un s’occupera de toi d’accord. Maintenant que j’ai fait mon devoir, je n’ai plus affaire à rester ici.

Je lui tends ma main et je lui souris.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Sam 27 Fév - 21:22
ONCE YOU'VE LOST THE TIME, YOU CAN never GET IT BACK.      
THALIA & DONOVAN
You want everyone to think you're above it all... but I can see right through you.

You say having feelings makes me weak, but you're weak for hiding from them.



❝ Je suis désolé, je ne sais pas qui est... Gale. Probablement le fondateur de ce château, je n'en sais trop rien. Quand à mavis, je ne suis qu'un descendant de sa lignée... Tu sais en quelle année on est ? En 2015... Depuis quand tu étais... cet arbre ? ❞

Le visage de Thalia se décomposa aux premiers mot de l'homme et elle retint un gémissement. Il ne connaissait pas Victoire. Elle fut un instant surprise d'entendre qu'il était probablement le fondateur du château qu'elle voyait au loin, mais trop à son malheur, ne pos aucune question à ce sujet. Mavis était mort, et partant de ce constat, Victoire l'était aussi, très probablement. Elle ne le réalisait pas encore bien, mais sentait déjà son coeur se serrer à cette pensée. Elle ne les reverrait plus... Sans doute jamais. Qu'allait-elle faire, seule ? Son interlocuteur continuait sur sa lancée, et lui donna bientôt la date de ce jour, au moins l'année. 2015... Thalia se figea, n'osant y croire. 2015... 2000, un nouveau millénaire. Elle avait quitté ce monde en l'an 1507. Cela faisait... La jeune femme se fige, amenant ses mains à son visage pour les fixer avec effroi. 500 ans... Elle l'enfouit dans ses mains. 500 ans ! Cela faisait... Plus de 500 ans qu'elle était enfermée dans cet arbre ! Elle étouffa un sanglot dans sa gorge, le désespoir la saisissant. Pas étonnant qu'elle ne reconnaisse rien ! Pas étonnant que Gale, et même Mavis ne soient plus ! Ce n'était plus son monde...  Elle ne savait rien de l'an 2000. Gale, Mavis, la guerre auquelle elle avait participé... Tout ça n'était plus que de l'encre sur du papier pour ceux de cette époque ! Elle n'était qu'un fantôme pour eux...

❝ Je vais te ramener au château, quelqu'un s'occupera de toi d'accord ? Maintenant que j'ai fait mon devoir, je n'ai plus affaire à rester ici. ❞

Il lui tendit la main en souriant gentiment. Elle lui jeta un regard effrayé par dessus ses mains, comme hésitante. Qu'allait-il bien pouvoir faire d'elle là-bas ? A peine arrivait-elle que déjà la première personne qu'elle avait rencontré l'abandonnait... Elle n'osait saisir cette main tendue, comme persuadée que si elle la touchait elle la mordrait. Elle fixa son visage en silence, comme recherchant son ami elfe en lui. Le même nez droit, les mêmes yeux... Elle avança un peu la main, sans conviction, puis la recula encore, peu sûre d'elle. Thalia jeta un regard au château, comme cherchant une raison de bouger, de quitter cette forêt pour sauter dans l'inconnu. Et elle sembla trouver quelque chose dans la contemplation du bâtiment car, en doutant encore, elle saisit la main de l'inconnu.

❝ Je suis dans cet arbre depuis l'an 1507... Tu... Tu peux m'appeler Thalia. ❞

Et il semblait y avoir plus qu'une simple acceptation à le suivre dans cette poignée de main. La main de la jeune femme était fine et tremblait un peu entre les doigts de Donovan, mais semblait également un peu calleuse, comme une main de combattante. Et on pouvait voir dans son regard bleuté toute la détresse qu'elle ressentait. Cette poignée de main ne voulait pas dire qu'elle allait suivre ce descendant de Mavis non. Elle voulait dire qu'elle le suivrait, et qu'en tant que tel, elle lui accordait un peu de sa confiance.

code by lizzou × gifs by tumblr



Thalia - l'Ombre Bleue
You can't quit just because you might fail.
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia] Lun 20 Juin - 13:40
[up] ?


Thalia - l'Ombre Bleue
You can't quit just because you might fail.
avatar
Habitant
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Face : Je ne reconnais rien de cette Académie...
Mes bougies : 21 bougies
Mes petits mots : 68
Localisation : Dans un arbre ou traîne dans les couloirs
Emploi/Etude : Etudiante
Célébrité : Kaya Scodelario
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Libération [F. Thalia]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Libération [F. Thalia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Academy :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp-
Sauter vers: