Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp
MessageSujet: Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian) Ven 24 Avr - 23:56


 
Les vampires toujours les mêmes ...
 
 


      C'est toujours pareil avec eux, les vampires, ils ne me laissent jamais tranquilles. Quand est-ce qu'ils comprendront que je suis la "Calice" que d'un seul vampire, mais j'ai vraiment l'impression qu'ils ne comprennent pas, et puis en y pensant peut-être qu'ils ne veulent simplement pas le comprendre ou pire qu'ils s'en fichent. C'est comme si dans un sens, pour eux j'étais une poche de sang et rien d'autre, alors que je ne suis pas que cela. Je suis étudiante aussi, j'étudie comme beaucoup d'entre eux. Ce n'est pas facile de trouver sa place quand on est fragile comme moi.

Je sais que j'aurais du me douter qu'en venant ici pour travailler sur mon devoir, ces vampires ne manqueraient pas de me suivre. C'est pas croyables, parfois j'ai cette impression étrange qu'ils ne pensent qu'a cela. Pourtant, j’essaye de ne pas faire attention a leur présence, j'avance d'un pas calme essayant de faire en sorte qu'ils croient que je suis assuré, ce qui n'est pas réellement le cas. Parce que cette situation me met mal à l'aise et travailler dans des circonstances pareils, ce n'est pas du tout évident.

Ce n'est déjà pas facile d'arrivée à me concentrer sur mes taches depuis que j'ai rencontré Déclan, son sourire occupe en permanence mon esprit. Alors, imaginer ce que c'est quand d'autre choses viennent à l'horizon. Je sais que j'aurais pu lui demander de m'accompagner à la bibliothèque, mais face à lui, je suis tellement troubler que parfois je n'arrive même plus à parler et puis qu'est ce que j'aurais bien pu lui dire ? Je dois dire que je ne suis pas doué pour les conversation, c'est d'une certaine façon nouveau pour moi.

Je me dirige donc vers le rayon ou je trouverais les livres dont j'ai besoin, sans prêter attention a leur présence, enfin disons plutôt que j'essaye au moins. Je me concentres sur mes livres et surtout le travail que je dois faire, lire n'est pas un problème pour moi. Je dois dire que dans mon passée, ils m'ont toujours aidée à oublier l'enfer dans lequel je vivais.

Donc, je continue mes actions en essayant de ne pas faire attention à mes poursuivants. Les livres en mains, je me dirige vers une table se trouvant dans un coin. Je m'y installe et me met à la tâche . J'arrive en une fraction de seconde à oublier leur présence et à faire ce pourquoi je suis venue ici. Par contre, Declan envahis toujours mon esprit, je sens naître un sourire sur mes lèvres en pensant à lui.

J'étais tellement concentrée que je n'avais pas vue qu'ils s'étaient approcher de moi et qu'ils s’apprêtaient à me faire comprendre se qu'ils étaient venus chercher. C'est uniquement au moment ou l'une des mains d'un de mes poursuivant m’attrapa à l'épaule pour me jeter à terre que je compris que j'étais en danger.



 
© Le Docteur d' Epicode


Aslan & Raven
Il est des êtres dont c'est le destin de se croiser. Où qu'ils soient. Où qu'ils aillent. Un jour ils se rencontrent.•°¤ Mags.
avatar

Feuille de personnage
Ma petite vie:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Face :
Mes bougies : 20 ans
Mes petits mots : 162
Localisation : Quelque parts dans ses rêves...
Emploi/Etude : Etudiante vétérinaire et " Calice " de Marion.
Célébrité : Natalie Portman
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian) Sam 23 Mai - 18:22
Killian pénétra dans la bibliothèque par les lourdes portes en bois massif qui gardaient son entrée. Comme à son habitude, il avançait sans hésitation dans son attitude, avec la démarche souple et furtive d’un chasseur, mais entouré de son aura de confiance en lui et d’efficacité. Pourtant, dès qu’il franchit le seuil, il comprit que sa mission n’allait pas se dérouler sans gêne de son côté. Immédiatement, l’atmosphère lourde et pesante de la bibliothèque se referma sur lui, enserrant sa gorge comme un étau, lui fronçant le nez et crispant la ligne anguleuse qui courrait le long de sa mâchoire. Il n’avait jamais été un grand fan de ce genre d’endroit. Trop silencieux pour lui. Trop inerte et sans vie. Il préférait, et de loin, les missions qu’il pouvait effectuer à l’extérieur, entouré par la nature, éclairé par la lune. Le genre de missions pendant lesquelles il pouvait sentir des courants d’air l’effleurer et se faire bercer par les crissements familiers que la nuit apportait, même si cela signifiait pour lui le risque de se battre et de finir blessé.
Dans un léger soupir, Killian fit quelques pas sans conviction vers le fond de la salle en observant les étudiants, si concentrés sur leur tâche qu’ils en oubliaient toute autre chose. Certains lisaient, d’autres rédigeaient furieusement leurs devoirs en retard sur le papier, et d’autres encore rêvassaient tranquillement avec un froncement de sourcil ou un demi-sourire étalé sur leur visage.
Killian comprenait leur besoin de s’isoler des distractions extérieures pour travailler dans le calme et la sérénité. Mais il savait tout aussi bien que lui-même ne s’y ferait jamais. Il n’était pas quelqu’un de très scolaire. Bien qu’intelligent et sensé, il n’avait jamais porté à ses études l’attention qu’elles auraient mérité.
Malheureusement pour lui, dans une vie telle que la sienne, les recherches étaient inévitables, même vitales parfois, et le directeur, un peu à court de personnel de confiance ces temps-ci, l’avait envoyé enquêter sur les composants d’un tout nouveau poison qui avait déjà ravagé certaines villes un peu plus au sud de l’Académie et qui devenait de plus en plus inquiétant au fur et à mesure qu’il se rapprochait de leurs murs. Killian n’avait aucun moyen et en vérité aucune envie d’y échapper. Il voulait aider. Il voulait protéger.
Après avoir traversé la salle d’un pas nouvellement décidé, il s’apprêtait à extraire un premier livre de l’étagère lorsqu’un petit groupe de personnes qui s’égayait près de lui retint son attention. Les quatre vampires échangèrent quelques sourires révélateurs avant de se diriger comme un seul homme en direction d’une tablée voisine. Killian sut immédiatement qu’ils allaient s’attirer des ennuis. Il les avait repérés un peu plus tôt dans la journée et n’avait pas hésité une seule seconde avant de les classer dans la catégorie des fauteurs de trouble éhontés. Créatures surnaturelles ou pas, âgés d’une vingtaine ou de centaines d’années bien tassées, des crétins restaient des crétins, et la tâche lui incomberait toujours de les surveiller. Il leur emboîta discrètement le pas, et arriva juste à temps pour rattraper la jeune femme qu’ils avaient malmenée avant qu’elle ne puisse toucher le sol. Tous ses sens en alerte, il la stabilisa sur ses pieds avant de se retourner vers la bande d’imbéciles qui ne savaient toujours pas que les femmes étaient faites pour être choyées et non pas brutalisées.
 
- Je vous conseille de vous en aller, les menaça-t-il d’une voix calme et posée. Je ne voudrais pas déranger la bibliothécaire avec vos cris de douleur si je devais en venir à vous mettre une raclée.
 
Mais évidemment, ils ricanèrent. Ils faisaient toujours ça ! Alors Killian leur montra qu’il ne plaisantait pas. Il avait beau être jeune encore, il avait beau être humain, cela ne voulait pas dire qu’il était faible et qu’il ne pouvait botter quelques fesses en cas de besoin. Vif comme l’éclair, il abattit la tête du vampire le plus proche sur la table en prenant soin de ne pas y mettre suffisamment de force pour le blesser et s’approcha jusqu’à n’être plus qu’à une dizaine de centimètres de son visage.
 
- La prochaine fois, je ne me retiendrai pas.
 
Puis il l’envoya valdinguer vers ses copains qui ne semblaient bizarrement plus du tout avoir envie de rester pour « discuter ».
Satisfait, Killian se retourna vers la demoiselle et la scruta de haut en bas.
 

- Vous n’êtes pas blessée ? finit-il par demander. 
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian) Lun 25 Mai - 9:57


 
Les vampires toujours les mêmes ...
 
 


     Plonger dans ma lecture, j'avais complètement oublié la présence des vampires qui me pourchassaient. Je m'en rendis compte finalement quand l'un d'en eux m’attrapa par l'épaule et m'envoya valser hors de ma chaise.

Alors que je m'attendais à atterrir au sol dans un boucan qui risquerait de fâcher la bibliothécaire, j’atterris bien droite, retenue par des jambes puissantes. Alors que je me remettais doucement de mes émotions toujours tout en essayant de comprendre ce qui venait d'arriver. Je me retournai dans la direction de la personne à qui appartenaient ses jambes qui avaient eu la délicatesse de me retenir tout en leur disants :

- "Je vous conseille de vous en aller,
dit-il d'une voix calme et posée bien que se soit sur un ton menaçant.
Je ne voudrais pas déranger la bibliothécaire avec vos cris de douleur si je devais en venir à vous mettre une raclée. "


Encore une fois, je fus surprise, sans aucun doute, il devait être un gardien avec le temps, j'avais appris à les distinguer, par leur démarche assurée, leurs sens toujours aux aguets, surveillant du coin des yeux les moindres faits et gestes des étudiants. Leur façon de parler si rassurante est en même nous foutant la frousse. À vrai dire seulement pour certains d'entre nous. Je me réjouis en même temps de savoir qu'il s'agissait d'un gardien, au moins aujourd'hui ils me laisseraient tranquille. Je me dis que, finalement, j'aurais dû demander à Declan de m'accompagner, s'il serait venu avec moi, jamais ses vampires m'auraient manqué de respect. Maintenant, je ne pouvais pas assurer qu'il n'avait pas eu une autre mission et que finalement, il n'aurait pas pu venir. Peu importe, le fait était est qu'un autre gardien m'avait sauvé la vie.

Mais, bien entendu, les vampires s'en fichaient, la preuve, ils se mirent à ricaner. La suite se passa si vite que je n'avais pas eu le temps de dire quoi que se soit. Il attrapa le vampire et abattis sa tête contre la table, je vis de l'étonnement apparaître dans les yeux de ce monstre. Je le fis alors, serrer sa pression avec assez de force pour lui faire peur mais pas de là à détruire son crâne. Du coup ce n'est plus de l'étonnement que je vis dans son regard, mais de la peur. Oui, une immense peur même. J'avais un peu mal au coeur pour cette créature tout de même; mais même j'éprouvais ce sentiment, c'était bien la seule chose décante à faire avec des énergumènes de la sorte pour qu'ils comprennent. Pour mon par; je trouvais cela dommage que l'on doit utiliser la force pour se faire respecter.
Ensuite, il balança le vampire en plein milieu de son groupe tout en lui rajoutant :


- " La prochaine fois, je ne me retiendrai pas. "


Ils s'enfuirent sans demander des explications. Une fois, sûr et certain qu'ils soient partir le jeune gardien se retourna vers moi tout en me scrutant du haut en bas.

- Vous n’êtes pas blessée ?
me demanda-t-il.

- Non et c'est a vous que je le dois. Je vous remercies beaucoup.

Je n'avais pas vraiment quoi rajouté d'autres. J'étais encore un peu sur le choc par ce qui venait de m'arriver. Mais, dans un sens, je ne pouvais pas non plus le laisser partir sans au moins connaître le nom de celui qui venait de m'aider. Cela n'aurait pas été correct. Me retournant vers lui, un léger sourire sur les lèvres, tout en prenant mon courage à deux mains, je me permis de lui demander gentiment.

- Je suppose que mon sauveur à un nom ? J'avais l'air étrange de lui demander cela de la sorte, mais je n'étais pas habitué aux grande conversations. D'ordinaire, j'étais assez discrète à observer les autres en silence.



 
© Le Docteur d' Epicode



Aslan & Raven
Il est des êtres dont c'est le destin de se croiser. Où qu'ils soient. Où qu'ils aillent. Un jour ils se rencontrent.•°¤ Mags.
avatar

Feuille de personnage
Ma petite vie:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Face :
Mes bougies : 20 ans
Mes petits mots : 162
Localisation : Quelque parts dans ses rêves...
Emploi/Etude : Etudiante vétérinaire et " Calice " de Marion.
Célébrité : Natalie Portman
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les vampires toujours les mêmes ... (Raven et Killian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Night Academy :: L'espace détente :: Les archives :: Les rp-
Sauter vers: